Les Sans

Les 24, 25 et 26 octobre 2019
à 19h

Pays : Burkina Faso / Burundi
Spectacle en français

Durée : 1h30 min
1ère tournée en France

Texte inspiré de « Les Damnés de la terre » de Frantz Fanon
Ecriture : Ali K. Ouédraogo (Doueslik)
Mise en scène : Freddy Sabimbona
Avec : Ali K. Ouédraogo (Doueslik), Noël Minougou, Patrick Kabré
Création musicale : Patrick Kabré
Scénographie et costumes : Yasmine Yerima
Création lumière : Petit Daniel Duevi-Tsibiaku
Producteur : Les Récréâtrales-ELAN
Producteur délégué Europe : Association Sens Interdits

Spectacle en co-réalisation Festival Sens Interdits et Théâtre Comédie Odéon

Spectacle programmé dans le cadre de Sens Interdits, Festival international de Théâtre

Inspirée de l’œuvre « Les damnés de la terre » de Frantz Fanon, la pièce d’Ali Kiswinsida Ouédraogo raconte l’histoire de deux camarades de lutte, Tiibo et Franck, qui se retrouvent après dix ans de séparation. Toujours fervent révolutionnaire, Franck veut relancer la lutte pour une indépendance totale de l’ancienne colonie française qu’est le Burkina Faso et propose de boycotter la fête des indépendances. Mais il s’aperçoit très vite que son ancien camarade est entré dans le système qu’ils combattaient ensemble. Une joute verbale âpre mais pleine d’humour, s’engage alors entre les deux protagonistes, chacun étant convaincu du bien-fondé de sa vision du monde. Sur scène, un musicien accompagne le débat, prenant parfois le relais quand les mots s’emballent ou ne suffisent plus.

La presse en parle...

« Présentée au public samedi, la pièce inaugurale des Récréâtrales intitulée « Les sans » a ébahi le public. Dans ce texte puissant et révolté, Thibault et Franck sont deux anciens camarades de luttes qui se retrouvent après 10 ans de séparation mais alors que Franck revenu d’exil est resté révolté, Thibault lui compose avec le système : président autocrate, une corruption morale et financière. Les deux hommes vont s’affronter, le juste et le résigné. » RFI

Laisser un commentaire

* Mention obligatoire

C'est vous qui le dites

Aucun commentaire