Ma mère m’a fait les poussières

Du 05 au 23 mars 2019
Du mardi au samedi
à 19h

- ÉMOTIONS -

Durée : 1h10

D’après le roman d’Erwin Mortier « Psaumes Balbutiés »
Mise en scène : Philippe Awat
sous le regard complice de Guillaume Barbot
Avec : Philippe Awat, Pascale Oudot
Lumière : Nicolas Faucheux assisté de Aurore Beck

La pièce traite magnifiquement, sans pathos, avec la légèreté de la vie, d’un sujet délicat : la disparition progressive d’un être cher dans les limbes de l’Alzheimer. La vie jusqu’au bout, ce lien entre les êtres qui ne peut se rompre même s’il vient ici à échapper de plus en plus. Adapté du roman Psaumes Balbutiés de l’écrivain flamand Erwin Mortier, le texte est d’une poignante beauté. Rédigé sous la forme de fragments, de psaumes qui de manière simple forment une mélodie. Celle du bonheur recherché entre un fils et sa mère.

Philippe Awat, comédien et metteur en scène, est ce messager-là, engageant sur le plateau son expérience personnelle face à cette maladie et alliant, dans une poignante mise en abîme, son cheminement à celui de l’auteur. Il y a des moments de stupeur qui claquent comme des éclairs de lucidité ou d’extinction, mais il y a aussi des moments drôles où le fils, mais aussi la mère, l’infirmière, la sœur, l’amie partagent ces trébuchements, ces chutes douloureuses et ces moments cocasses où personne n’est étranger à la douleur mais où tous l’acceptent en décidant de vivre au-dessus. Rire encore.

Laisser un commentaire

* Mention obligatoire

C'est vous qui le dites

Aucun commentaire