Chagrin pour soi

Du 19 février au 02 mars 2018
Du mardi au samedi
à 19h

- HUMOUR -

Durée : 1h15

De : Sophie Forte, Virginie Lemoine
Mise en scène : Virginie Lemoine
assistée de Laury André
Avec : Sophie Forte, William Mesguich (en alternance avec Pierre-Jean Cherer), Tchavdar Pentchev
Décors : Grégoire Lemoine
Lumières : Denis Koransky
Musique : Stéphane Corbin
Design sonore : Sébastien Angel
Chorégraphies : Wilfried Bernard

C’est l’histoire d’un chagrin. Un gros chagrin. Un chagrin d’amour.
Un matin, la vie de Pauline bascule : son mari la quitte. C’est alors que l’on sonne à la porte. Un homme charmant, très élégant, se présente à elle : Son chagrin (un chagrin professionnel de catégorie 4). Après lui avoir présenté son cv, il prend aussitôt ses fonctions et grimpe sur son dos. Pas facile alors de se débarrasser de ce lourd fardeau devenu rapidement familier, presque confortable… D’autant qu’il va aussi falloir affronter un tourbillon d’émotions : la colère, la peur, l’espoir, etc.
Heureusement, Pauline possède des armes redoutables : l’humour et l’autodérision…

 

« Imaginez un immeuble stoïque, solide et fier, face à une énorme pelleteuse. Imaginez l’engin déployant soudain ses fourches géantes, attaquant et déchirant sa façade. En un éclair, l’immeuble se mue en ruines fumantes.
Des années pour envisager, concevoir, bâtir, emménager, décorer, investir l’immeuble. Quelques secondes pour le mettre à terre.
Ainsi en est-il des ruptures amoureuses. Parfois des années pour bâtir une histoire… quelques secondes pour l’anéantir.
Il suffit de trois mots : « Je m’en vais ». Deux mots : « C’est fini ». Un mot : « Adieu ».
Chagrin pour soi est une comédie, le récit singulier d’un drame universel. Nous n’avons qu’un seul souhait : que le public s’amuse autant à voir la pièce que nous nous sommes amusées à l’écrire. » Sophie Forte et Virginie Lemoine

La presse en parle...

« Sophie Forte est irrésistible dans le rôle de Pauline, tour à tour tendre, mélancolique, furibonde et tellement drôle. Sa palette est si large qu’elle devrait obtenir le prix de l’arc en ciel. Avec Tchavdar Pentchev, le Chagrin, très classe et William Mesguich, bouillonnant d’énergie, interprète à lui seul d’une dizaine de personnages (les filles, la colère, la copine, l’espoir, le docteur, la peur etc.) Sophie Forte et Virginie Lemoine nous livrent un antidote de charme contre la morosité. » Le Monde

« L’entrée en matière de cette comédie très réussie de Sophie Forte et Virginie Lemoine est étonnante (…) Du rythme et un humour décapant, une écriture ciselée accompagnée d’une mise en scène dynamique et un décor astucieux et élégant : impossible de garder ce Chagrin pour soi. » Le Parisien

« Chagrin pour soi est une jolie pièce tendre, drôle et parfois émouvante où les trois acteurs s’en donnent à cœur joie. (…) On ajoutera que le final aussi surprend le spectateur et tire Chagrin pour soi du côté de la comédie sentimentale où l’humour et la dérision font bon ménage. Où l’on parle aussi en filigrane des rapports humains compliqués et de la solitude au sein des grandes villes. Une pièce subtile. » La Provence

Laisser un commentaire

* Mention obligatoire

C'est vous qui le dites

Aucun commentaire