Au nom du pèze

Durée : 1h15

De : Stéphane Guignon, Carole Greep et Christophe De Mareuil
Interprétation : Christophe de Mareuil
Mise en scène : Anne Bouvier
Vidéo : Antoine Lhonoré-Piquet
Son : Luc Rouzier

Richard est devenu l’homme d’affaires le plus riche de la planète. Il est accro à l’argent jusqu’à l’overdose. Il doit entamer une cure de désintoxication monétaire pour sauver sa vie et celle de ses proches : plus il est riche, plus sa fille anorexique perd du poids.
Mais est-il possible de tout perdre quand on possède tout ? Pas si simple…

S’ensuit alors une course effrénée et trépidante contre le système en place dont il est le produit et le maître. Pourra‑t‑il échapper à la bête financière implacable dont il fut le dompteur magnifique ? Son salut en dépend, et le nôtre aussi…

Venez suivre la saga de celui qui sauvera peut‑être le monde en sacrifiant l’argent, Le fugitif de Wall Street !

 

La presse en parle...

« Formidable satire de l’ultralibéralisme, ce seul en scène engagé et enragé de Christophe de Mareuil ne s’appuie que sur un seul accessoire – un cabinet de toilettes modulable en lit, ordinateur, taxi ou distributeur de billets… Il incarne une dizaine de personnages avec une énergie hallucinante. […] » Le Quotidien De La Réunion et de l’Océan Indien

Contact : Jeanne Lavandier
jeanne.lavandier@comedieodeon.com / 07 68 64 62 42

AUTEUR ET INTERPRÈTE

Christophe de Mareuil 

Après le conservatoire, il joue sous la direction de Jacques Seiller, Michèle Marquet ou Laurence Bourdil. Alternant théâtre classique et auteurs contemporains, il tourne également au cinéma avec Claude Pinoteau et Jérémy Fairley. Pour le petit écran, il passe de l’autre côté de la caméra en tant que réalisateur et co-auteur des Aventures de Madame Raymonde.
En 2013 il co-écrit avec Ludovic Girard et interprète Cuisine à Domicile. Au théâtre La Bruyère, il est le héros Hitchcockien des 39 Marches, mis en scène par Éric Métayer avec lequel il obtient le Molière du meilleur spectacle comique. Sous la direction d’Anne Bouvier, Au nom du pèze est son premier seul en scène.

METTEUSE EN SCÈNE

Anne Bouvier 

Après l’ENSATT et le conservatoire de Paris, elle joue sous la direction de Philippe Calvario, Jean-Pierre Bouvier ou encore Philippe Torreton. Au cinéma elle tourne dans Les cent et une nuits d’Agnès Varda en 1994, La vie d’artiste, réalisé par Marc Fitoussi en 2006 et Etats de femmes de Katia Lewkowicz en 2013.
Récompensée en 2016 par le Molière de la comédienne dans un second rôle dans Le Roi Lear, elle met en scène Sur la Route de Madison et L’Ombre de la Baleine aux derniers festivals d’Avignon. Elle assure la mise en scène épurée et percutante de Au nom du pèze, premier seul en scène de Christophe de Mareuil.

AUTEURS

Carole Greep

Carole Greep, auteure prolixe de la scène parisienne, esquisse avec justesse depuis près de 15 ans, un portrait acide de notre société à travers une galerie de personnages toujours hauts en couleurs. J’aime beaucoup ce que vous faites, satire sociale sur l’hypocrisie, avec plus de 4 000 représentations et près de deux millions de spectateurs, demeure l’un de ses plus grands succès. Chroniqueuse pour Pink TV et France Inter, elle est également auteure de courts-métrages comme Merci Mademoiselle ou J’arrête les filles…

Stéphane Guignon

Stéphane Guignon, né pour la plus grande partie en 1970, est écrivain à tête de litote. Après avoir aidé Beckett à finir Fin de Partie, il publie de son côté un roman intitulé &. Au Nom du pèze est sa première pièce coécrite, dont ses coauteurs sont sortis vivants. Guignon est très connu, et même réputé, dans son immeuble (esc. B).